À propos de

The Markaz Review (TMR) est une publication à but non lucratif qui promeut les écrivain·es, les artistes, les cinéastes et autres créateur·ices l'Asie de l'Ouest et d'Afrique du Nord (SWANA), plus communément connu sous l'appellation géographique Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) ou le "Grand Moyen-Orient". En tant que communauté en ligne, TMR est une plateforme créative et littéraire qui cherche à effacer les frontières entre les peuples et à célébrer leurs cultures.

 

En 2020, le New York Times a publié un rapport révélant que la vaste majorité de la littérature éditée aux États-Unis depuis 1950 avait été rédigée par des auteur·ices blanc·hes: la vaste majorité de la littérature éditée aux États-Unis depuis 1950 avait été rédigée par des auteur·ices blanc·hes: "Sur les 7 124 livres pour lesquels nous avons identifié l'appartenance raciale de l'auteur, écrivent les auteurs, 95 % ont été écrits par des Blancs. En outre, la dernière fois que nous avons vérifié, seuls 3 % environ des ouvrages publiés aux États-Unis étaient des traductions. À titre de comparaison, en 2019, un livre sur six publié en France était une traduction, soit environ 15 %.

Fondée en 2020, The Markaz Review (TMR) est devenue la principale publication multilingue en ligne sur l'actualité culturelle du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord. Son objectif est de permettre une meilleure compréhension de la région, ainsi que de ses diasporas, en France, en Europe et dans le monde. Dans un monde de plus en plus fragmenté par toutes les formes de racisme et de discrimination, la mission de TMR est de promouvoir, à travers les arts, une culture des droits de l'homme et de la liberté d'expression.

En publiant des essais, de la fiction, de la poésie et des critiques, et en organisant divers programmes et événements, nous promouvons les poètes, les écrivains et les artistes qui s'alignent sur les valeurs de TMR, au-delà des frontières eurocentriques. En prenant l'Afrique du Nord et le Moyen-Orient comme point de départ, TMR est une revue internationale de recherche et de critique positives, ainsi qu'un espace de dialogue à l'intersection des arts et des sciences humaines.

TMR est enraciné dans le Levantine Cultural Center aux États-Unis. Fondé à Los Angeles en 2001, le centre a donné une voix aux communautés du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord vivant aux États-Unis, qui étaient gravement sous-représentées dans les secteurs culturel, artistique et littéraire. La mission du centre était de proposer des récits alternatifs sur le Moyen-Orient, l'Afrique du Nord et ses communautés, et de créer des ponts et un dialogue entre les différentes cultures aux États-Unis. Le lieu a ensuite été rebaptisé "The Markaz", qui signifie le centre en arabe, en persan, en hébreu, en turc et en ourdou.

Notre ADN

Le nom "Markaz" souligne la diversité culturelle, ethnique, linguistique et religieuse de la région. Au fil des ans, les programmes artistiques et littéraires présentés par The Markaz ont réussi à rapprocher les gens, à surmonter les préjugés et à favoriser la compréhension de soi et des autres. Malheureusement, la crise du Covid a entraîné la fermeture temporaire du centre Markaz. Néanmoins, sa mission s'est poursuivie avec la création de la Markaz Review, qui permet aux artistes, aux écrivains et aux poètes de continuer à disposer d'un moyen d'expression et de discussion, même si c'est en ligne.

En 2021, un nouveau chapitre s'ouvre : TMR quitte définitivement la côte ouest des États-Unis pour s'installer sur les rives de la Méditerranée, à Montpellier. En tant qu'association française régie par la loi du 1er juillet 1901, le magazine aspire à se faire une place dans le paysage médiatique, littéraire et artistique français. Cette nouvelle initiative euro-méditerranéenne permet à TMR de s'implanter au nord de la Méditerranée, où les liens historiques avec la région MENA sont indiscutables. À travers ce voyage, TMR célèbre la diversité culturelle et linguistique de la Méditerranée. Notre ambition est de créer une communauté de lecteurs qui s'intéressent de près aux questions culturelles de notre chère région. A l'automne 2023, TMR inaugurera son nouvel espace d'exposition. Le choix de Montpellier s'est imposé à nous, car la ville est réputée pour sa scène culturelle dynamique et ses offres culturelles orientées vers la Méditerranée, telles que le festival Arabesque et le Cinemed. La perspective de contribuer au dynamisme culturel de la ville et de répondre aux attentes d'un public de plus en plus avide de pluralisme culturel est particulièrement enthousiasmante.

 

"De plus, nous n'entretenons aucune illusion sur le fait que l'Europe et les États-Unis sont deux régions du monde marquées par le racisme systémique envers leurs populations issues de l'immigration arabe, turque, iranienne et/ou musulmane. Nous vivons une période où la xénophobie l'emporte sur l'acceptation d'autrui. TMR entend offrir un espace pour s'opposer à ces dynamiques en contribuant à une meilleure compréhension du monde à travers des perspectives créatives, intellectuelles et spirituelles, tout en servant nos communautés en diaspora.

The Markaz Review ou TMR est publiée en partenariat ou avec le soutien d'un certain nombre de fondations et d'organisations, dont la liste figure ici. Nous sommes une organisation à but non lucratif qui se consacre à la promotion et à la diffusion d'écrits rigoureux, incisifs et engageants sur tous les aspects de la littérature, de la culture et des arts.

TMR existe par la seule grâce de nos supporters. Merci de lire, de partager et de soutenir TMR.

Partager nos histoires

En partageant nos histoires, nos arts et notre culture, notre histoire et nos aspirations à un monde plus pacifique et plus juste, nous nous réunissons pour dialoguer. Mais nous ne nous faisons pas d'illusions : la réalité d'aujourd'hui, c'est qu'il y a beaucoup trop de sentiments anti-réfugiés, anti-immigrés, anti-arabes et anti-musulmans. La xénophobie, l'antisémitisme et le racisme sont omniprésents en Europe et aux États-Unis. TMR est un lieu qui permet d'atténuer ce vide négatif et de le combler en éduquant les gens dans le monde entier, afin qu'ils s'imposent dans la recherche d'une évolution créative, intellectuelle et spirituelle.

Face à la montée du racisme, de la violence et de l'extrémisme, notre défi était d'éveiller la conscience des Américains de manière à humaniser tous les peuples du Grand Moyen-Orient tout en servant nos communautés en diaspora.

Notre approche

Les programmes Markaz ont servi les intérêts du rapprochement et de la diplomatie entre pairs en accueillant des personnes de toutes les nations et religions, en effaçant les frontières entre les peuples.